Le 17 novembre avait lieu la 1ère édition du Marathon de Deauville… La coureuse « débutante mais très assidue » s’était lancé un nouveau défi 🤩. Réaliser son 1er semi-marathon, et ce en 2h00… C’est désormais chose faite, mais de quelle manière ? Découvrez son histoire 📔

1. Quel type de coureuse es-tu ?

Je suis une coureuse débutante mais très assidue. Etant maman et active, mon moment préféré pour aller courir, c’est le matin très tôt quand la maison dort encore. J’adore ce moment qui n’appartient qu’à moi, avant l’effervescence de ma journée.


« J’adore ce moment qui n’appartient qu’à moi, avant l’effervescence de ma journée »


2. Quelle est la raison qui t’a motivée à courir ?

Elle n’est pas très originale, c’est mon poids. Plus exactement une photo de moi, avec 10 kilos en trop, qui a provoqué un déclic. Donc, en février 2019, ma décision est prise, je commence à courir. 🏃‍♀️

Comme je suis une procrastinatrice hors pair, je me suis fixée un objectif de course de 5 km fin mars et 3 entraînements par semaine. J’ai rapidement couru avec FREQUENCE Running, pour varier mes séances et ne pas me lasser. Depuis ce jour, je cours 3 fois par semaine et je ne peux plus m’en passer.

3. Où aimes-tu courir ?

Je cours principalement sur route autour de chez moi. Nous avons de superbe voie verte en bord de Seine, c’est donc mon terrain de jeu principal.

4. Quelle course as-tu préparée ?

Depuis le mois de février, j’ai préparé avec FREQUENCE Running 2x5km, un 10 km début septembre que j’ai couru en 54’31 (soit 5’30 du km), mais mon dernier plan concernait la préparation du semi-marathon de Deauville mi-novembre. Cette distance me semblait un objectif ambitieux, mais je me suis laissée convaincre par une copine de course un peu plus expérimentée. Comme nous courrions régulièrement ensemble nous avons fait toute la préparation ensemble.


« C’est une sensation étrange qui mélange la fatigue, un peu de souffrance, mais tellement de satisfaction »


5. Maggy, comment as-tu vécu ta prépa avec FREQUENCE Running ?

L’appli m’a proposé mon objectif chrono : 1h56 (soit 5’30 du km). À ce moment-là, je me pose une question ? Comment vais-je courir 2 fois la distance que je viens de faire au même rythme??? Pour moi, c’est impossible (surtout que j’ai fini mon 10 km sur les rotules), mais j’ai toujours atteint mes objectifs avec l’appli, alors je décide de ne pas réfléchir d’avantage. Ensuite,  je jette un oeil au programme avant de commencer, et j’avoue avoir eu une bouffée de chaleur 😂 .

5’30 du km). À ce moment-là, je me pose une question ? Comment vais-je courir 2 fois la distance que je viens de faire au même rythme??? Pour moi, c’est impossible (surtout que j’ai fini mon 10 km sur les rotules), mais j’ai toujours atteint mes objectifs avec l’appli, alors je décide de ne pas réfléchir d’avantage. Ensuite,  je jette un oeil au programme avant de commencer, et j’avoue avoir eu une bouffée de chaleur 😂 .

Le programme me semblait vraiment très corsé par rapport à ce que j’avais déjà fait avec l’appli. Enfin, le temps du travail est arrivé et là j’ai beaucoup aimé la montée en puissance du programme. Chaque séance me permettait de progresser et de me rapprocher un peu plus de mon objectif. Au fur et à mesure de l’avancée du programme, ma confiance grandissait. A la fin le seul point d’interrogation qui me restait, était la distance que je n’avait jamais couru.

6. Quelles ont été tes sensations lors de cette course ?

Pour moi, c’est ma première grande course, et pour Deauville aussi… La météo est fraîche, mais ensoleillé. Bref ! Un temps idéal pour courir. Donc, là, je suis surexcitée, et j’ai hâte d’y aller ! Après un petit échauffement sur les planches, me voila avec ma copine sur la ligne de départ avec le drapeau des moins de 2h00 en vue. Ça y est c’est parti !!! Les premiers 10km, nous les courront en 54’24 (mieux que mon 10 km il y a 2 mois), j’avoue être un peu surprise, mais super contente. Surtout que je suis bien ! Le parcours est vraiment très agréable, les sensations aussi et les kilomètres passent. Nous décidons de doubler les meneuses d’allures de moins de 2H. Je dépasse le 16ème kilomètre qui était la plus longue distance couru jusqu’à maintenant, je ne suis plus très fraîche, mais ça va encore…

Arrivée au 18ème km, ça devient dur, je ralenti mais je tiens. Ma copine qui avait elle déjà couru un semi, était un peu mieux que moi mais elle ne me lâche pas car elle sait que ce moment est difficile. Enfin, nous arrivons sur les planches, l’arrivée est encore un peu loin, mais elle est en vue. Je dis à ma copine de partir, car elle à plus de jambe que moi et je fini le dernier km et demi seule… C’est dur, mais les gens nous portent pour finir ! C’est une sensation étrange qui mélange la fatigue, un peu de souffrance, mais tellement de satisfaction. Au loin, j’arrive enfin à lire le chrono où il est noté 1:58:35, alors j’accélère, enfin je crois 😂. Le speaker encourage les coureurs qui arrivent, je vois ma copine et le chrono 1:59:03…

Je continue et j’arrive avec un chrono officiel à 1:59:32 !!! Je suis à bout mais je crois avoir rarement été aussi fière de moi… Mon chrono personnel sera finalement estimé à 1:57:53 selon la puce du dossard !

7. Quel était ton objectif de chrono pour le semi-marathon de Deauville ?

Comme je vous l’ai dit plus haut, l’objectif proposé par l’appli était de 1h56. Pour moi cela me semblait vraiment utopiste (malgré que je n’en sois pas trop loin finalement). Mon premier objectif était déjà de finir le semi-marathon de Deauville car je n’avais jamais couru la distance. Mais, j’avais aussi un objectif de temps, qui était de le finir en moins de 2h.

L’arrivée sur les planches de Deauville, les pieds (presque) dans le sable !

8. Quel était ton planning d’entraînement ?

Ma prépa a été configurée sur 3 entraînements par semaine : un fractionné court, un travail pour l’allure de course et une sortie longue. Il y avait donc une séance de fractionné court, une séance de fractionné long, pour bosser l’allure de course, et une sortie longue. Moi je m’entraîne le matin, avant que toute la maison se lève, avec ma copine Stéphanie. En fonction de la durée des séances nous partions entre 5h30 et 6h du matin. C’est vraiment un moment très agréable qui n’appartenait qu’à nous. En plus de ça, on essayait de faire de l’entraînement croisé (natation et vélo).


« Mes séances ont été variées et progressives, et ma progression n’a pour le moment jamais arrêtée »


9. Pourquoi as-tu choisi d’utiliser l’application FREQUENCE Running ?

Je suis procrastinatrice et je me lasse vite des choses, alors lorsque j’ai décidé de me mettre à courir je me suis fixé l’objectif d’un 5 km à coté de chez moi. Pour la petite histoire, la première fois que j’ai réussi à courir 5 km d’affilé j’ai appelé ma mère avec fierté en lui donnant mon temps. Et là, elle m’a répondue : « Comme moi ma fille, c’est bien ! ». Vous imaginez bien que dans mon fort intérieur j’ai été profondément vexée de faire le même temps que ma mère de 23 ans mon ainée…

Alors, il était évident qu’il fallait que je progresse, en plus je commençais déjà à m’ennuyer un peu à courir pour courir ! J’ai recherché sur internet, j’ai lu, je me suis documenté, mais tous les plans que je trouvais me semblaient illisibles (pour une novice) ou imbuvables. Il me fallait quelque chose de solide pour mon semi-marathon de Deauville !

Quand je suis tombée sur FREQUENCE Running, cela m’a semblé simple et facile d’utilisation, alors je me suis lancée. Et j’avoue ne pas avoir été déçue, mes séances ont été variées et progressives, et ma progression n’a pour le moment jamais arrêtée.

10. Une impression sur l’application ?

Au départ, je courais avec mon téléphone et l’application en directe, donc ce que je préférais, c’était le chrono pour les séances de fractionné. C’était vraiment très pratique, rien à faire qu’à courir et écouter les bips. J’étais aussi très attentive au conseil de course pour chaque séance. Ensuite, j’ai eu une super montre, donc je ne suis plus partie courir avec mon téléphone, mais j’étais bien contente au retour de pouvoir importer mon ficher directement dans l’application. Maintenant avec Strava cela se fait automatiquement et c’est vraiment top !

11. Quel est ton prochain objectif de course ?

Mon prochain objectif sera le semi-marathon de Paris. Là, j’ai fixé mon objectif à moins de 1h55, mais chuuuuuttt !!! Sinon, je vais avoir trop de pression 😉

Bravo pour cette perf’ sur le semi-marathon de Deauville ! On sera présent pour t’accueillir sous les 1h55 à l’arrivée du semi-marathon de Paris le 1er mars 2020 !