Bien choisir ses running permet de limiter le risque de blessures et tirer le maximum de vos séances


Les paramètres à prendre en compte :
  • L’utilisation et l’objectif

Il est important de connaître les objectifs que vous vous fixez, et de vous connaître vous. En effet, une préparation marathon demandera une chaussure capable d’encaisser une période de fort entraînement, donc avec un très bon amorti. Ensuite, vous pouvez aussi vous fier à votre physique. Un coureur aux genoux sensibles devra préférer une bonne qualité d’amorti quitte à avoir une paire de chaussure moins dynamique. Il est important d’être très vigilant sur ce point, car les blessures sont vite arrivées, et peuvent entraîner un arrêt forcé de la course à pied.

  • Le terrain d’entraînement

Il est primordial de savoir où vous entraînez. On peut dire que chaque chaussure a son utilité 😉 Si vous vous entraînez sur le bitume, vous pouvez choisir une chaussure avec un bon grip, mais pas nécessairement de maintient spécial. Or, si vous avez l’habitude de faire plus de 70% de votre préparation en montagne ou en chemin escarpé, il faudra vous orienter vers un modèle trail, c’est-à-dire avec une semelle bénéficiant d’une bonne accroche.

  • Le port de semelles ou non

Une autre variable sous-estimée à tord est le port de semelles orthopédiques. Il est important si vous en portez, de vous procurer un modèle de chaussure de course à pied neutre. En effet, un problème d’alignement de la cheville lors de la pratique est la cause première de l’apparition de la periostite tibiale chez le coureur. Il est donc important de ne pas négliger cet aspect. Les semelles restant la meilleure alternative pour corriger une mauvaise pose de pied devant les chaussures à correction de pronation. En effet, les premières sont faites pour votre pied, et sont donc plus efficaces.

Les paramètres complémentaires à suivre : 

Le pied a tendance à gonfler lors de la pratique. Nous vous conseillons donc de choisir votre paire de running avec une pointure supplémentaire à la pointure habituelle.

Concernant les marques vers lesquelles vous tourner, il n’y a pas de marques mieux ou moins bien. Certaines seront spécialisées dans le trail, d’autres plutôt sur la route… C’est à vous de voir selon vos préférences et votre expérience. Rendez-vous en magasin pour les essayer, votre performance en dépend !

Télécharger l'application

Enfin, évitez d’utiliser vos chaussures running neuves sans les avoir au préalable essayées sur des courtes distances. Cela vous permettra d’éviter les ampoules et les blessures musculaires (dues à la modification des appuis) !

Maintenant il ne vous reste plus qu’à chausser vos nouveaux bolides et vous lancer dans un plan d’entraînement FREQUENCE Running 😉