Les vacances scolaires ont déjà commencé dans la première zone académique. Et pour les plus chanceux, pistes damées, massif montagneux, et sapins enneigés seront au programme de cette coupure hivernale. Mais que faire de son plan d’entraînement dans ces conditions ? Du ski de fond !

Evidemment, vous pouvez toujours tenter la course à pied dans la station. Les conditions et l’environnement sont tout de même hostiles : routes pentues, aux bas-côté encombrés de congères, trottoirs glissants dans les villages ou encore chemins enneigé dans un froid piquant. C’est rarement l’occasion rêvée de faire un fractionné ! Nous avions déjà évoqué l’entraînement en intérieur pour remplacer le running ou encore l’équipement pour courir de nuit pour rester en sécurité. Mais le plus sage est d’interrompre votre plan d’entraînement. La fonction « interruption » de l’application permet d’inclure cette pause et reprendre sereinement après cette coupure.

Et profiter de la neige. Les activités de descente telles que le snowboard ou le ski de piste vont vous faire travailler cuisses et fessiers. Mais votre meilleur allié pour s’entraîner en altitude, sous la neige est le ski au fond. Et on ne vous dit pas cela en raison du passé de « fondeur jurassien » de Coach Eric, le créateur des plans FREQUENCE Running (et aussi moniteur de ski de fond) 🙂 .

Simplement car c’est le sport hivernal idéal en complément du running. Renforcement des cuisses, des mollets, gainage du haut du corps, travail cardio et endurance, tout y est pour progresser. Combiné à l’altitude, le ski de fond pratiqué régulièrement pendant ces vacances peut vous faire passer un cap en course à pied.


le ski de fond pratiqué régulièrement pendant ces vacances peut vous faire passer un cap en course à pied.


La pratique la plus complète physiquement est le skating, le « pas de patineur » du skieur de fond. L’intensité se rapproche beaucoup de la course à pied. Une bonne condition physique est nécessaire, mais la technique est primordiale pour glisser. Il est recommandé aux néophytes de passer par la case « moniteur » pour apprendre les bases. La plupart des stations disposant d’un domaine nordique proposent ces cours via les écoles de ski de fond.

Et le classique, en pas alternatif, est abordable même aux moins agiles sur la neige. Il peut même devenir très physique si ne vous contentez pas marcher avec des skis aux pieds 🙂 . Guidés dans les rails des pistes damées, vous n’atteindrez pas la glisse de nos médaillés Martin Fourcade ou Anaïs Bescond, mais votre corps tout entier travaille également.

Alors cet hiver, après une matinée à dévaler les pistes, laissez la foule au pied des remonte-pente : chaussez des skis de fond pour explorer les chemins de votre station !