L’édition 2018 des Métropolitaines de Saint-Grégoire (35), c’est ce week-end ! Vous comptez y participer, après avoir suivi un plan d’entraînement FREQUENCE Running ? Nous avons les conseils qu’ils vous faut !

Trois questions à…

Mathieu Brulet, qui a terminé l’année dernière 2e au 10km des Métropolitaines de Saint-Grégoire (en 30’26’). Athlète professionnel de 2014 à 2017, il y participe ce week-end pour la troisième fois.

Mathieu Brulet dans les favoris pour le 10km de Daunat (Les Métropolitaines de St-Grégoire)

Comment te prépares-tu pour un 10km ?

Pour un 10km, il n’y a pas besoin de courir beaucoup de bornes. Je vais donc m’entraîner environ 7 fois par semaine (NDLR: pour un athlète, c’est normal !). Mon programme va consister en un ou deux footings, un fartlek, du fractionné (30/30) pour ma VMA… Et le dimanche, je me fais une sortie plus longue, avec des changements d’allure à la kényane.

Peux-tu nous parler du parcours, de l’ambiance ?

Cette année, l’organisation a changé le parcours : ils souhaitaient le rendre beaucoup plus roulant. Il n’était pas nécessairement compliqué auparavant, mais il y avait des passages difficiles. Ils ont raison, ça va permettre de meilleurs chronos ! J’aime beaucoup la Bretagne pour ça, ils s’y connaissent en course à pied. En plus, c’est un des meilleur public français !

Tes conseils pour gérer au mieux sa course ?

Outre l’entraînement, il est nécessaire d’avoir une bonne hygiène de vie (sommeil, alimentation, etc.). Ensuite, c’est important de bien s’échauffer, surtout que nous sommes en hiver. Il faut éviter de partir vite au départ, gérer son allure pour ne pas se griller. Enfin, sur les 3 derniers kilomètres, c’est là qu’il faut accélérer : doubler des gens est beaucoup plus motivant que l’inverse !