Un FREQUENCE Runner normand était au départ du Marathon d’Amsterdam avec de beaux objectifs à accomplir ! Découvrez le récit de cette course hollandaise et de notre plan d’entraînement pour ce défi fixé par Jérôme !

1. Quel type de coureur es-tu ?

Je suis un coureur régulier, je cours toute l’année pour le plaisir, avec mon chien (de 1 à 4 sorties par semaine). La base c’est la sortie du dimanche, puis je rajoute d’autres séances selon la période de l’année et mon objectif du moment.


« Je suis un coureur toujours à la recherche d’amélioration »


2. Quelle est la raison qui t’a motivée à courir ?

A l’origine un défi avec des amis qui m’avaient incité à m’inscrire sur un semi ; ça a été très dur, évidemment… j’ai terminé en 2h02. Puis je me suis pris au jeu avec d’autres semis, d’abord pour passer sous les deux heures, puis un premier marathon en 2015.

3. Où aimes-tu courir ?

Je cours surtout en bord de Seine et j’aime aller en forêt pour changer de décor et trouver du dénivelé.

4. Quelle course as-tu préparée ? Et pourquoi ?

Le Marathon d’Amsterdam, mon 7ème. Comme je courrais en vue d’améliorer mon RP, j’ai choisi un marathon roulant avec une date permettant d’espérer une météo favorable, ce qui a été le cas pour ce dimanche 20 octobre.


« Le plan est progressif et ludique, la variété des séances évite la monotonie »


 5. Jérôme, comment as-tu vécu ta prépa avec FREQUENCE Running ?

Tout s’est bien passé, pas le moindre pépin physique. ça a été un vrai plaisir. Le plan est progressif et ludique, la variété des séances évite la monotonie.

6. Quelles ont été tes sensations lors du Marathon d’Amsterdam ?

Je n’ai pas été déçu ! J’ai adoré l’ambiance tout au long du parcours : on se sent vraiment porté par le public. La très bonne réputation de ce marathon n’est pas usurpée. Je mettrais surtout en avant le départ et l’arrivée dans le stade olympique : de quoi garder des images pour la vie.

Finalement je termine en 3h44, ce qui est pour moi un excellent résultat. Je peux dire que « les planètes étaient alignées », ce qui n’est jamais évident sur marathon vu le nombre de paramètres pouvant jouer !


« Je peux dire que les planètes étaient alignées »


7. Quel était ton objectif de chrono ?

Je comptais battre mon RP de 3h53 datant du marathon de Paris 2019 en m’approchant le plus possible de 3h45. J’ai donc suivi l’objectif « challenge » proposé par FR en 3h41. On peut donc dire que l’objectif a été atteint !

8. Quel était ton planning d’entraînement ?

J’ai opté pour un plan à trois séances par semaine en ajoutant chaque semaine une séance « maison » ne figurant pas stricto sensu dans le plan : un footing à jeun de 40-45 min, qui est à mon avis un vrai plus pour tenir la distance physiologiquement sur 42 km !

9. Pourquoi as-tu choisi d’utiliser l’application FREQUENCE Running ?

Je l’ai déjà utilisée plusieurs fois car j’apprécie le coté dynamique du plan qui se réajuste en permanence et la simplicité d’utilisation : il n’y a qu’à se caler sur les différentes allures demandées sans se livrer à de savants calculs.

10. Quelle est ta fonctionnalité préférée de l’application/du PREMIUM ?

La possibilité d’interagir avec les séances, notamment les déplacer ou les permuter est très pratique lorsque, comme moi, on n’a pas de créneaux d’entrainement fixes…

11. Quel est ton prochain objectif de course ?

Je voulais initialement m’aligner sur le Marathon de la Loire en mai 2020, mais je ne pourrai pas pour des raisons professionnelles ; alors je recherche un autre marathon de printemps qui serait aussi roulant. Peut être Milan ? Plus tard dans la saison le Nice-Cannes m’attire beaucoup…

Belle stratégie d’entraînement d’avoir sélectionné l’objectif challenge proposé ! Décidément, les marathons internationaux te motivent ? 😄🌎 Merci pour tes retours positifs et pour ta confiance au fil de tes prépas. A très bientôt pour de nouveaux objectifs Jérôme !