On ne vous parlera pas ici des aliments dont vous raffolez et dont connaissez déjà les nombreux défauts. Charcuterie, Viennoiserie, fromages, alcool forts sont délicieux pour de nombreux sportifs mais leurs effets négatifs sur leur performance sont connus de tous. A côté d’eux se cachent des ingrédients bien plus vicieux, souvent présentés comme formidables pour votre santé mais en réalité à consommer avec modération. Levons le voile sur ces faux amis du runner !

1) L’alcool

On l’évoquait, pas de surprise sur celui-ci ! Souvent synonyme de « levure » et de « récupération » et « ré-hydratation », elle contient néanmoins la même dose d’alcool qu’un verre de vin (10cl) ou de whisky (4cl). Même bio l’alcool déshydrate et se transforme en sucre. La consommation d’alcool n’apporte d’une part que des « calories vides » qui elles ne servent pas aux muscles, et obligent l’organisme à un surcroît de travail pour métaboliser l’éthanol.

En plus de cela, sa consommation déshydrate et altère nos capacités psychomotrices (équilibre, coordination…). Le résultat est alors une diminution de notre capacité à récupérer après une séance. On vous recommande donc de lever le pied si vous êtes adeptes de l’apéritif et d’adopter une attitude en adéquation avec votre préparation. Par ailleurs, sachez aussi vous récompenser après une bonne séance du plan par un petit verre qui vous détendra et apaisera l’esprit. A consommer avec modération tout de même !

Télécharger l'application

2) Le jus de fruit industriel

Les experts en marketing ont sauté sur la campagne des 5 fruits et légumes par jour pour nous faire croire aux bienfaits du jus de fruits. Pourtant le jus de fruit, même 100% pur jus, est dépourvu de fibres et ses vitamines ont été rajoutées à la mise en bouteille. Ils contiennent généralement autant de sucre que les sodas. Si vous succombez à ce petit plaisir, positionnez-le en fin de repas (la glycémie montera moins vite). Privilégiez aussi les jus d’orange non filtrés ou contenant de la pulpe. Evidemment, le jus de frais « minute » contient lui toutes les vitamines naturelles et les fibres. En smoothie c’est encore mieux… 🤩

Beaucoup de choix pour les consommateurs…

3) Les édulcorants de synthèse

Vous pensez éviter le sucre rapide en prenant un édulcorant et pourtant ces effets à doses régulières et à long termes sont assez méconnus. Plusieurs études ont également mis en avant les effets de fringales et l’augmentation d’appétit… Causant au final des prises de poids. Ce paradoxe ! Ces édulcorants sont ainsi très présents dans les produits industriels, notamment dans les produits destinés à la clientèle « minceur ». Parmi ceux-ci, les sodas « lights » et les produits laitiers « allégés » qui selon les analystes stimuleraient même l’appétit.

4) Le sucre raffiné

Il est présent dans la plupart de nos ravitos. S’il est l’indispensable carburant pendant l’effort prolongé, il faut faire attention à sa consommation « involontaire » et trop régulière en dehors de l’effort. Le sucre est, en effet caché dans bien des aliments transformés comme nous l’avons illustré dans notre article dédié. Alors, pourquoi pas suivre notre défi de la semaine sans sucre pour tester le contenu de votre alimentation… et votre résistance à la tentation !

Même si les muscles de tous les coureurs sont demandeurs en énergie, nous devons prêter attention à notre consommation de glucides à index glycémique élevé, en particulier si l’on cherche à diminuer sa masse grasse ou si l’on a des problèmes de santé.

5) Les pâtes blanches

S’il est parfois recommandé par les nutritionnistes en phase de recharge glucidique, dans les jours précédant une course longue ou évidemment après une grosse séance qui a puisé dans vos ressources. Les pâtes ne devraient pas être l’aliment quotidien comme c’est souvent le cas

Comme le riz blanc ou le pain blanc, leur index glycémique est très élevé et c’est presque du sucre que vous consommez, surtout si vous les cuisez fondantes. Pour les accrocs aux pasta, privilégiez les demi-complètes voire complètes. Pensez à y associer des légumes et des légumineuses pour un repas complet glucides + protéines + fibres. Avec cette association, votre glycémie ne grimpera pas en flèche et le sentiment de satiété viendra plus vite.

Voilàaaa ! On a fait le point avec vous sur ces 5 produits que vous devez bannir de votre programme nutrition… Après ce ne sont que des conseils !