Le 14 octobre prochain direction le Jura pour une course qui fêtera sa 2ème édition. C’est le Marathon du Pays de Pasteur, un petit nouveau sur le circuit des marathons d’automne !

Le marathon Pasteur et un semi, un 10k, une marche

En marge de la première édition de 2017, ce sont près de 1340 coureurs, 400 bénévoles et 1300 marcheurs qui étaient rassemblés. Ainsi, cette année encore, 4 épreuves seront proposées ! Il y en aura, une fois encore, pour tous les goûts. De la marche avec la Doloise, jusqu’au marathon pour les plus motivés.

Pour sa seconde édition, le Marathon du Pays Pasteur offre à chaque finisher un souvenir unique du Jura sur la distance la plus mythique de 42,195 km.

Passer un week-end dans le Jura est une belle façon de découvrir les 2 villes de Dole, ville d’Art et d’Histoire et d’Arbois, Capitale des Vins du Jura. Vous pourrez en profiter pour découvrir la vie et les travaux de Pasteur, notamment sur la vinification, la pasteurisation et la vaccination. À cette occasion, la ville d’Arbois organise des visites la veille de la course.

Le mix parfait de culture et de sport pour ce week-end Jurassien !

Le parcours et les performances

Reprenant le tracé de la Route Pasteur, la 2ème édition partira d’Arbois pour rejoindre Dole, 42,195 km séparant les deux villes chères au célèbre chimiste !

L’année dernière, Michael Heranney remporte le marathon Pays de Pasteur en 2H41’41

En ce qui concerne le parcours en lui-même, le marathon et le marathon duo se dérouleront exclusivement sur route. Départ depuis Arbois, traversée de la ville puis passage devant la maison de Pasteur. De plus, vous passerez par quelques villages tels que Villeneuve d’Aval, Santans ou encore Montbarrey. Vous terminerez cette épreuve de 42Km par une arrivée à Dole.

Vous pouvez retrouver directement le parcours de la seconde édition ici.

Pour les performances de la saison passée, le marathon a été remporté par Michael Heranney en 2H41’41. Du côté des femmes, Valérie Duvialard est la gagnante en 3H05’40.

Pour l’épreuve semi-marathon, c’est Romaryc Communod qui s’est illustré en terminant la course en 1H11’37. Chez les femmes, c’est Delphine Clerget qui monte sur la première marche du podium en 1H26’59.

Sur la plus courte des courses, le 10km s’est attribué un gagnant en 34 minutes et 34 secondes, il s’agit de Nicolas Boivin. La première place du podium féminin est occupé par Cécile Foltzer qui l’emporte en 40’42.

Un paradis gastronomique

Chacun d’entre nous connait au moins un produit de cette région : le Comté, le Morbier, les charcuteries fumées ou le vin du Jura… Le Jura est connu pour sa gastronomie riche et généreuse qui saura vous contenter en ce week-end d’octobre. Après le marathon Pasteur, profitez-en pour déguster un bon verre de vin du jura avec en accompagnement ses fromages et sa charcuterie.

La Morbiflette, célèbre version de la Tartiflette avec du morbier

Un peu d’histoire…

Louis Pasteur est considéré comme l’un des pères de la microbiologie, il s’est dévoué pour faire avancer la science et la médecine. Au cours de sa carrière, il n’a pas seulement découvert le vaccin contre la rage, il s’est penché sur de nombreux domaines. Ainsi, de la fermentation au développement scientifique de la vaccination, Louis Pasteur a montré une détermination sans faille.

La maison de Louis Pasteur à Arbois est un lieu patrimonial absolument unique, encore habité par la présence du scientifique. Conservée en l’état, la maison est restée telle que Louis Pasteur l’a connue et plonge le visiteur au sein du cadre de vie et de travail du savant. Profitez-en pour passer la visiter en ce beau week-end d’automne !

Cher FREQUENCE Runners, venez découvrir le Jura comme vous ne l’avez jamais vu !