Julien s’entraîne comme la plupart des coureurs qui débutent. Il feuillette les magazines de running et essaie de nombreux plans d’entraînements. Des plans figés, où il est obligé de calculer sa VMA (vitesse maximale aérobie) afin d’adapter les séances à son niveau. Un beau jour, Julien découvre la méthode FREQUENCE Running. Un plan d’entraînement personnalisé, accessible depuis une application dédiée. En quelques semaines, Julien gagne deux minutes sur 10 km… Découvrez sa préparation.

Julien tape la pose avant sa course. Un coureur chez FR est un coureur heureux 😉

Quel type de coureur es-tu ?

J’ai toujours été sportif. Avant la course à pied j’ai fait beaucoup d’escalade. À la naissance de ma fille, j’ai cherché un sport plus simple et plus rapide à pratiquer. Avec le running, c’est plus facile de s’échapper une heure 🙂 Et depuis je me suis pris au jeu. Par contre j’ai besoin de structure dans mes séances du coup j’ai très vite suivi des plans entraînements trouvés dans des magazines ou sur le net. Depuis que j’ai découvert fréquence running c’est plus simple pas besoin de chercher des heures un plan et de faire des modifications en fonction de sa vma (vitesse maximale aérobie) ou de son planning. Je cours principalement sur les chemins autour de chez moi et sur route lorsqu’une course est organisée pas loin. Mais ma région se prête plus aux trails et aux courses natures.


Depuis FREQUENCE Running pas besoin de chercher un plan et de le modifier en fonction de sa vma ou de son planning


Quelle est la raison qui t’a motivé a courir ton 10km ?

Pour une raison simple : la course avait lieu dans ma ville et en plus c’est une course sur route. C’est hélas pour moi, une chose trop rare à mon goût dans ma région. Après j’avoue que c’est pas ma distance favorite. Sur un 10 kilomètres, il faut être à fond du début à la fin de la course. À mon âge je me sens bien plus à l’aise sur un semi-marathon ou sur un marathon.

Où aimes-tu courir ?

En général, je cours au bord de l’Aude la rivière n’est qu’à 1 petit kilomètre de chez moi. Mais comme je l’ai dit précédemment j’aime courir sur la route ou plutôt dans ce cas sur des chemins. Ça me permet de me déconnecter totalement et de ne plus penser à rien. Alors que lorsque je vais courir sur un parcours trail, je dois être bien plus attentif où je pose mes pieds. Mais bon, quelque soit le parcours je n’ai pas à me plaindre, je ne cours jamais en ville; pas besoin de slalomer entre les piétons et m’arrêter tous les 20 mètres à cause des feux ou d’une voiture.

Comment as-tu vécu ta préparation 10km avec l’application FREQUENCE Running ?

J’ai suivi plusieurs plans d’entraînement avec FREQUENCE Running. J’ai toujours du mal avec les séances de fractionnés mais c’est plutôt normal. Mais une autre séance avec laquelle j’ai du mal ce sont les séances d’endurance fondamentale. Je n’arrive pas à courir trop lentement. Mais une chose est sûre, c’est que l’application est à chaque fois tombée juste sur le chrono que j’allais faire.


L’application est à chaque fois tombée juste sur le chrono que j’allais faire.


Quelles étaient tes sensations pendant la course ?

Je ne suis pas du genre à stresser ou à ne pas dormir la veille d’une course. À 43 ans je ne rêve pas de podium mais j’essaie de faire le meilleur chrono possible tout en me faisant plaisir. Dès le départ mes sensations étaient bonnes, pourtant la course est partie relativement vite. Il faut dire qu’il commençait à pleuvoir et que le départ avait été différé de plusieurs minutes pour garantir notre sécurité. J’ai donc suivi le rythme en me disant que je verrai bien combien de temps je tiendrai.

Toujours facile Julien

Quel était ton objectif de chrono pour ton 10km ?

Je voulais améliorer mon précédent « record » qui était de 44 minutes. L’application m’avait prédit 43’30. J’étais dubitatif mais ma préparation c’était bien passée . Au final j’ai fait 42’07 pour 9,9 km (distance donnée par ma montre).

Quel était ton planning (nombre de séance, et de semaines) d’entraînement ?

Je cours entre 3 et 4 fois par semaine. J’ai la chance de commencer à travailler tard (10:00) du coup après avoir posé ma fille à l’école, je file faire mes séances . Et puis comme beaucoup, je fais ma sortie qui nécessite le plus de temps le dimanche matin.
Au niveau nombre de semaines de préparation c’est plus difficile à dire car cet été j’ai fait pas mal de course et elles se sont enchaînées avec peu de semaines intervalles. Du coup j’ai eu pour cette course moins de trois semaines de préparation.

As-tu déjà commencé un nouveau plan d’entraînement avec l’application ?

Depuis début septembre, j’ai intégré un groupe entraînement du coup je n’ai pas relancé de plan sur l’application.  Je voulais d’abord voir comment se passaient les entraînements avec la team de papy coach en vue de la course La Caravanight. Mais pour la prochaine course, j’utiliserai à nouveau l’application histoire de voir si l’application est toujours aussi fiable pour me donner mon temps à l’arrivée. 😉

Chrono portrait de Julien