Qui n’a jamais ressenti ne serait-ce qu’une petite douleur lors de sa préparation en course à pied ? Les douleurs peuvent être subies différemment suivant l’individu, son environnement et proviennent de deux facteurs clés que sont la perception et la sensation. Vos conseils running des Patchs chauffants SAINT-BERNARD qualifient pour vous les types de douleurs et les principales mesures à prendre.

Saint-Bernard

La douleur est un signal positif. C’est la réponse du muscle à un effort.

L’avis du coach sportif :

« C’est le signal qui permet de se dire qu’on a atteint l’objectif de notre effort musculaire. »

• Quand la douleur sort du contexte habituel et qu’elle n’arrive ou ne passe pas comme d’habitude, elle est le témoin d’un dysfonctionnement. Ce dernier peut également être le signe d’un problème matériel ou environnemental (le terrain, température, etc.)

• Dans l’évaluation d’une lésion musculaire, le « timing de la douleur » est plus important que l’intensité de la douleur :

– Une douleur pendant l’effort est à prendre au sérieux. Il peut s’agir d’une crampe, mais aussi d’un claquage, d’une élongation, d’une fracture de fatigue, etc.
– Une douleur localisée sur l’ensemble d’un groupe musculaire, qui apparaît 24 à 48h après l’effort, est le plus souvent due à des courbatures.
– Après 48 heures, s’orienter vers une blessure.

• Quand la douleur n’est pas habituelle ou inattendue (intensité élevée, de longue durée, etc.) il est préférable de consulter.

Les conseils des Patchs chauffant Saint-Bernard

Ces conseils ont été élaborés par une équipe pluri-professionnelle spécialisée dans l’accompagnement des sportifs : pharmacien, kinésithérapeute et coach sportif.

Ces dispositifs médicaux sont des produits de santé réglementés qui portent, au titre de cette réglementation, le marquage CE. Lire attentivement les instructions avant utilisation. Merck Médication Familiale. Février 2019.