La crampe survient généralement sur la fin de course, et dans le pire des cas, elle peut vous empêcher de passer la ligne d’arrivée ! Vos conseils running des Patchs chauffants SAINT-BERNARD vous viennent en aide pour éviter quelques déboires pendant vos efforts physiques.

Saint-Bernard

• La crampe est souvent paroxystique, c’est-à-dire à son plus haut degré d’intensité. Elle arrive brutalement et procure une sensation de « bout de bois » sur l’ensemble du muscle. Elle est, la plupart du temps, spontanément résolutive (quelques minutes, voire quelques heures après son apparition). Dans certains cas, une crampe très intense peut conduire à une déchirure musculaire.

• La crampe peut survenir à l’occasion d’un effort intense. Dans ce cas, elle est liée à une déplétion (diminution) énergétique : le muscle n’a plus d’énergie pour se relâcher. Il faut absolument le nourrir, avec une boisson sucrée par exemple.

• Quand il fait chaud ou au contraire très froid, les crampes à l’effort sont souvent dues à une mauvaise hydratation. Il faut penser à s’hydrater davantage.

Les conseils des Patchs chauffant Saint-Bernard

La recommandation du kinésithérapeute :

« Attention à ne pas étirer un muscle qui n’est plus extensible. Il ne va pas se laisser faire. Et il y a risque de lésion musculaire. Il vaut mieux accompagner le relâchement sans forcer, en laissant faire naturellement »

Ces conseils ont été élaborés par une équipe pluri-professionnelle spécialisée dans l’accompagnement des sportifs : pharmacien, kinésithérapeute et coach sportif.

Ces dispositifs médicaux sont des produits de santé réglementés qui portent, au titre de cette réglementation, le marquage CE. Lire attentivement les instructions avant utilisation. Merck Médication Familiale. Février 2019.