Jolie performance pour un premier marathon ! Antonin, 24 ans, a réalisé un temps de 3h23 lors du 1er Challenge sur route de France.

Découvrez son témoignage sur sa préparation avec l’application FREQUENCE Running , posté sur le groupe Facebook FREQUENCE Runners (n’hésitez pas à nous rejoindre !)

Antonin avec sa médaille de Finisher

« Voilà, ça y est, je suis marathonien depuis ce midi, avec un temps de 3h23 ! Une course réputée pour ne pas être évidente, avec 350 D+, dont une grosse côte au 32e km et avec en plus un vent de face pendant les 4 derniers km.

J’utilise l’application FREQUENCE Running depuis mi-septembre, lorsque j’ai rencontré son co-fondateur, Yoann. Certains d’entre vous le connaissent bien !

Je suis passé par l’athlétisme, le basket et le rugby. Depuis 2 ans, je fais des triathlons (non-licencié). Quand on m’a parlé de l’application, j’étais un peu sceptique vis-à-vis des résultats. J’avais déjà utilisé Runtastic par exemple, sans jamais être vraiment conquis…


J’avais déjà utilisé Runtastic, sans vraiment être conquis…


Malgré tout, je décide de l’installer et de l’essayer. Mon objectif ? Un semi-marathon en 1h30 avec 3 séances par semaine. Petit à petit, je reprends du plaisir à courir et à souffrir avec des séances de fractionné… Après seulement 3 semaines, tellement satisfait, je me lance un objectif « idiot » selon certains : courir un marathon ! J’avais d’autres envies pour 2018 (Half Ironman, triathlon et quelques 10km et semi-marathons). Je devais donc le faire « rapidement ». Cernay-la-Ville, le 7 Janvier 2018 : le rendez-vous parfait !

Mon nouveau plan s’étalait sur 12 semaines à raison de 3 séances hebdomadaires. J’ai dû en rater 2 vers la fin car je sentais que mes jambes avaient du mal à récupérer.

En résumé ? Génial ! L’app s’habitue à tout niveau et aussi au déroulement des séances. Si le tempo est trop élevé, les séances baissent légèrement, le plan s’ajuste. Et ça c’est un gros point fort ! (N’espérez tout de même pas faire 2h30 au marathon en faisant la moitié du programme hein…) De plus, l’équipe est à l’écoute : j’ai lu de nombreux conseils du blog qui parlaient de running, chaussures, de courses, etc.


Plus d’excuses : on fonce tout donner à l’entraînement !


Concernant le marathon, j’ai trouvé qu’il est passé très vite ! FREQUENCE Running me l’avait conseillé, je suis parti très tranquillement les 4 premiers km. Mais j’ai eu beaucoup de mal à me mettre dans le rythme prévu car le parcours était très vallonné…
Cependant, je n’ai pas senti de réel « mur », juste une énorme douleur sous le pied droit (mais ça c’est autre chose je pense…). Pas une pointe de côté, jamais à bout de souffle. Je me suis même permis de sprinter les 500 derniers mètres (4-4’10 au km) ! Ce qui m’a permis de dépasser 2 concurrents (et presque un troisième…).

J’ai bien bu de l’eau à tous les ravitaillements et j’avais 8 liquides énergétiques.
J’ai marché 2 fois à la fin car, faire face à la fatigue et au vent face, c’était très dur physiquement et mentalement. J’ai serré les dents !

Alors maintenant, plus d’excuses : on fonce tout donner à l’entraînement ! Ne lâchons rien !

Sportivement,

Antonin. »