Nicolas nous raconte sa prépa marathon avec l’application FREQUENCE Running ! Heureux de compter un nouveau finisher parmi nos utilisateurs 😉

prépa marathon

Nicolas (à droite) et son pote Yoann (à gauche) à quelques minutes du départ

Quel coureur es-tu?

Je cours depuis 2012 entre 2 et 3 fois par semaine. Le midi au boulot avec les collègues en déconnant et le week-end sortie longue avec la musique. Après je fais deux-trois courses dans l’année. J’avoue être devenu addict. Pour définir le truc je vais paraphraser un chroniqueur de « globe-runner »:

Pour moi, le running est la plus importante des choses secondaires.

Quelle est la raison qui t’a motivé a courir un marathon ?

Après le semi c’était la suite normale et puis je voulais suivre les collègues, les entendre en parler ça me démangeait même si la distance faisait peur. L’envie d’être un Finisher a été la plus forte.

Où aimes-tu courir ?

Partout tant qu’il n’y a pas trop de voitures. J’aime bien les chemins propres en forêt et aussi le bord de mer en vacances.

Comment as-tu vécu ta préparation avec l’application FREQUENCE Running ?

La prépa marathon s’est bien déroulée. Les séances passaient bien. L’appli est bien faite et permet d’ajuster les séances. Après le semi planifié, j’ai été dans le dur.  J’avais amélioré mon temps de 5 minutes pour passer sous les 1h35′. Mais j’ai souffert après, je ne voulais pas ralentir le rythme. Je pense avec le recul que je serais arrivé plus frais au marathon. Au global la prépa m’a fait perdre 6 kilos. 😉

prépa marathon

Nicolas dans le SAS de départ 3h30

Quelles étaient tes sensations pendant la course ?

Les sensations étaient plutôt pas mal. Avec mon pote Yoann (préparé aussi avec FREQUENCE Running) on a atteint les 25km sur le rythme de 3h30, mais on a relâché parce qu’on sentait que ça allait être dur à maintenir. Perte du Bluetooth et plus de musique aux 30km dur, dur. J’ai eu les encouragements de ma femme et de mes petits aux 32 et 35 ça file un bon coup de boost (mon grand m’a dit « allez papa mets la gomme » mais ça faisait longtemps que y’en avait plus ).  À partir du 37ème j’ai vraiment été dans le dur. Arrêt à tous les ravitos, envie de vomir. Finish au moral, je croyais que ma montre était morte tellement que les mètres ne défilaient pas vite. Et la délivrance et le plaisir de la ligne d’arrivée.

prépa marathon

Nicolas devient Finisher du marathon de Nantes 2017 !

Quel était ton objectif de chrono pour le marathon de Nantes ?

Premièrement le finir, pour un premier c’est déjà pas mal. Après faire mieux que les potes et accessoirement 3h45′. Le chrono de l’appli en 3h30 était trop ambitieux. En plus Yoann fini juste derrière moi donc objectif rempli pour tous les deux.

Quel était ton planning d’entraînement ?

Sortie longue le week-end et le fractionné le midi deux fois en semaine, on a une piste d’athlé à 300m du boulott️.✌

Es-tu prêt à repartir sur une nouvelle course avec FREQUENCE Running ?

C’est reparti depuis une semaine pour un semi début septembre.

Chrono portrait de Nicolas