Si vous avez déjà froid, enfilez un bon gros pull avant de lire cet article.

courses les plus froides


Notre Top 5

Ça y est, les températures baissent pour de bon, ce n’est pas encore l’hiver mais il devient déjà plus compliqué de courir seulement en short et en t-shirt. Mais connaissez-vous vraiment le froid, l’authentique ?

Nous avons compilé pour vous les courses les plus glaciales et extrêmes de la planète.

 

1- Le marathon du Pôle Nord

Température : De -25 à -40°C, jusqu’a -60°C en cas de vent

pole-nord-497217_803639493020201_4237015755239964301_o

Allez hop, hop, hop !

D’après les témoignages d’anciens participants, les principales difficultés seraient de maintenir ses pieds en bonne condition ainsi que de supporter les températures glaciales (qui peuvent atteindre – 60 °C en cas de blizzard).

L’épreuve a été sacrée « course la plus froide du monde », seulement 200 personnes y ont participé en 15 ans !

Les organisateurs ont tout prévu, jusqu’à la présence de personnel pour éviter les attaques d’ours polaires…pourquoi pas après tout !

Alors, prêt ?

 

2 – Le marathon des glaces en Antarctique 

Température : -20°Cice-marathon

Vous souhaitez maintenant courir au pôle sud ? Pas de soucis, voici le petit frère du Marathon du Pôle Nord, il y fait un peu plus chaud, -20°C en moyenne et la course s’est déroulé en novembre.

Au programme de la neige à foison, des plaques de glaces et parfois un vent de face soufflant à 45 km/h.

Il vous faudra débourser la bagatelle de 13,500€ afin d’obtenir votre dossard. La somme couvre entre autres les frais de transport (un jet emmène la trentaine de participants du Chili jusqu’à l’Union Glacier en Antarctique).

On planche déjà sur un plan d’entraînement FREQUENCE Running pour vous y préparer ! 😉

 

3 – L’ultra de l’Antarctique

Temperature: -20C

coverchristian-schiester-antartic-ultra

On est loin de la tenue classique du coureur

Les organisateurs du marathon des glaces se sont dit qu’il était dommage de se rendre au Pôle Sud pour une seule course. Ils ont décidé de prolonger le plaisir et d‘organiser un Ultra le lendemain.

Les participants courent donc 100km au total entre le marathon qui a eu lieu le 1er décembre et l’ultra qui s’est déroulé le 2 décembre.

Pour cette course extrême, certains n’ont pas hésités à sortir les grands moyens. En 2007, l’athlète Christian Schiester se fait fabriquer par la NASA une combinaison de protection contre le froid. Il remportera l’épreuve en 19h 58m 14s.

En 2011 c’est le français Clément Thévenet qui a remporté le marathon et l’ultra 100k. Une belle prouesse quand on voit les conditions auxquelles il faut faire face !

4 – Marathon du lac Baïkal

Température : -30°Cbaikal-marathon2016-10-20-a-15-56-35

Se déroulant sur la plus grande réserve d’eau douce naturelle mondiale (260 fois le lac Léman), le marathon du lac Baïkal est une épreuve unique et complexe.

Le marathon se déroule sur une couche de glace d’1,20m d’épaisseur au-dessus de certains endroits du lac pouvant atteindre 1600m de profondeur. Une paire de chaussure spéciale et une préparation solide sont requises pour participer.

Les températures peuvent descendre jusqu’à -30°C, compliquant la tâche aux quelques 200 participants qui s’y pressent chaque année. Sachez que les meilleurs runners arrivent à le courir à 50% de leur allure habituelle à cause des conditions difficiles.

Si vous ne vous sentez pas trop capable de finir le marathon, sachez qu’il est aussi décliné en semi, en vous inscrivant ce sera aussi l’occasion de faire une bonne action, puisqu’une partie des fonds récolté sert à la préservation du lac.

5 – L’Ultra 6633

Température : -30 à -40°C, des rafales de vent jusqu’a -78°Crunultra_gavan-hennigan-follow-up-article_emily-like-02

Pour les personnes qui n’en ont pas eu assez, voici maintenant l’Ultra 6633 !

Une des courses les plus froides, venteuse et extrême selon la description de leur site.

Vous pouvez courir au choix de 190 à 560 km lors d’une épreuve en auto suffisance où chaque participant doit transporter sa nourriture, son matériel et ses vêtements avec lui.

La température varie de -30à -40°C, cependant en cas de vent le thermomètre s’affole. Les organisateurs on relevés -78°C sur une portion exposée au vent l’année la plus froide.

 

En bonus, la video de l’édition 2016 du marathon du Pôle Nord