Belle performance pour les FREQUENCE Runners à l’Ékiden de Paris 2018 ! Ils montent, en équipe mixte, sur la troisième marche du podium en 2h35’19. C’était un parcours technique sur les quais de Seine, avec en prime de grosses rafales de vents. L’équipe n’a pas botté en touche, affrontant avec brio les plus grandes équipes de cette édition.

 C’est quoi un Ekiden ?

L’ekiden se traduit « marathon-relais », une course originaire du Japon . Le principe est de parcourir en équipe de 6 relayeurs la distance du marathon 42,195km.

Résumé de la course

Jo, le premier relayeur, commence sur les chapeaux de roue malgré un départ difficile, à cause de la foule. Il donne tout pour courir ces premiers 5km en 17’53, permettant de positionner l’équipe à la 110è place (43e mixte) dans un bon peloton.

Yoann, récupère le relais dans de bonnes conditions et joue de sa foulée ample pour filer à toute vitesse et remonter le maximum de coureurs sur ce premier 10km. Son chrono final, 34’17, place l’équipe en 17e position (5e mixte).

Bras Noir, vétéran de l’équipe et troisième relayeur pour ce deuxième 5 km réalise un joli chrono en 18’57, sachant qu’il était en pleine reprise depuis son marathon à Amsterdam (réalisé en 2h59). L’équipe perd quelques places, mais reste malgré tout dans le top 10 en équipe mixte. En route vers le podium !

Y’a de l’amour entre les FREQUENCE Runners et les Adidas Runners

C’est au tour de Joris, le meilleur élément, de prendre le relais. Coureur chevronné et compétiteur dans l’âme, c’est à toute vitesse qu’il démarre ce deuxième 10 km, malgré une foule de plus en plus présente sur le parcours. C’est une véritable course d’obstacles. Il passe le relais en 13e position (3ème en mixte) en 34’05.

Désormais, il ne faut rien lâcher ! Alix part avec un objectif clair : ne pas perdre de places. La coureuse assure et maintient l’écart avec ses adversaires. Elle réalise une superbe course en 22’02 sur ce dernier 5km. On y est presque !

Le dernier relayeur, François, réceptionne le relais et a désormais le destin de l’équipe entre ses mains. Sur ces 7 derniers kilomètres, il n’y a qu’un seul objectif : le podium. Ses pas foulent le sol de Paris à vive allure. Il finit les derniers mètres avec la Tour Eiffel à ses pieds, franchissant la ligne d’arrivée fier comme un coq. Bien joué !

Belle photo finale de l’équipe : (de gauche à doite) François, Bras Noir, Alix, Joris, Yoann et Jo