C’est bientôt le marathon de Paris, un événement incontournable pour tous les coureurs ! Une course géniale, mais qui peut s’avérer difficile dans sa deuxième partie. Suivez notre guide pour éviter de finir avec des crampes !

Nous vous proposons 5 conseils à suivre pour réussir votre marathon et prendre énormément de plaisir tout en évitant le légendaire « mur » du 30ème kilomètre.

Marathon de paris

Départ du marathon de Paris 2016 – Plus de 40 000 coureurs sur la ligne de départ

 

CONSEIL N°1 – TON ÉNERGIE, TU ECONOMISERAS

On dit souvent que la course commence réellement au 30ème kilomètre et c’est vrai ! Faites attention à ne pas vous enflammer sur la première partie car vous pouvez le payer très cher sur la fin de course.

Conseil à suivre :  On maintient le frein à main sur le premier semi.

CONSEIL N°2 – GLUCIDES ET LIPIDES, TU STOCKERAS

Lors d’un effort long, d’endurance, nos cellules musculaires utilisent 2 sources principales d’énergie en fonction de l’intensité de l’effort et de sa durée :

Des glucides pour aller plus vite :

Présents dans le sang et stockés sous forme de glycogènes dans les muscles et le foie.

Des lipides pour aller plus loin :

Stockés sous forme de triglycérides dans les tissus adipeux et les muscles.

Conseil à suivre : Sans bousculer votre régime alimentaire, intégrez 3 jours avant la course ; des pâtes, barres de céréales, bananes, yaourts, des fruits secs, pâtes de fruits et buvez 1,5 litre d’eau mélangée avec du malto dans la journée.

Retrouvez notre article sur le  déjeuner du sportif

CONSEIL n°3 – RELÂCHÉ, TU SERAS

Une semaine avant la course, RELÂCHEZ-VOUS.

Contentez-vous de petits footings de 45min en intégrant des accélérations à votre allure marathon ! Pas plus vite.

Conseil à suivre : La veille de la course, faites une petite balade mais lâchez les runnings 😉

CONSEIL n°4 – L’APÉRITIF, TU ÉVITERAS

La dernière semaine avant le grand jour, ne pensez pas à boire de l’alcool ou consommer de la charcuterie avec les copains. Ne prenez pas le risque de cumuler trop de toxines dans vos muscles.

Conseil à suivre : Restez concentré sur l’objectif

CONSEIL N°5 – LENTEMENT, TU COURRAS

Nous vous conseillons de courir les 5 premiers kilomètres légèrement sous votre allure marathon, pour que vous puissiez monter en intensité pendant tout le marathon et vous sentir fort.

Conseil à suivre : Courir cool pour finir fort

CONSEIL BONUS

Et le petit conseil bonus pour réaliser une superbe course, c’est de se préparer gratuitement avec un plan d’entraînement marathon FREQUENCE Running 🙂

Bon courage à tous les marathoniens !