Les championnats du monde d’Athlétisme 2017 commenceront ce vendredi, et se termineront le 13 août, dans le magnifique stade Olympique de Londres! Les enjeux de cette compétition sont nombreux. Au delà des titres qui seront attribués, des records du monde vont-ils être battus? Usain BOLT et Mo FARAH excelleront t-ils pour leur dernière? Les français réussiront t-ils à faire mieux qu’à Pékin en 2015?

La dernière d’Usain BOLT

L’homme le plus rapide de tous les temps, l’homme au 9’58 sur 100m, l’homme aux 11 titres mondiaux et aux 8 médailles d’Or Olympique, s’apprête à fouler la piste une dernière fois.

Usain Bolt aux JO de Londres en 2012

En effet, Usain BOLT a annoncé l’arrêt de sa carrière à l’issue de ces championnats du Monde. Ce très grand champion a, à lui tout seul, marqué l’histoire de l’athlétisme. De ses shows d’avant course à ses performances hors norme il a su rester accessible et exemplaire. On peut imaginer que le public du stade Olympique de Londres saura lui apporter l’ovation qu’il mérite !

Tout récent vainqueur du meeting de Monaco, il s’alignera à Londres sur 100m et sur le relais 4X100 avec l’équipe Jamaïcaine. Le défi est de taille pour son dernier grand rendez-vous international. Arrivera t-il, une nouvelle fois, à monter sur la plus haute marche du podium et ainsi terminer sa carrière de la plus belle des manières? Réponse dans quelques jours…

Les Français à suivre de près

La sélection tricolore comptera 55 athlètes: 22 femmes et 33 hommes. Parmi eux, on retrouve les grands cadors de la délégation dont: Kevin MAYER, Renaud LAVILLENIE, Mahiedine MEHKISSI et bien d’autres.

Kevin MAYER nous avait impressionné et ému à Rio en devenant vice-champion olympique du décathlon derrière la légende britannique Ashton EATON. Ce dernier étant désormais à la retraite, le décathlonien français et champion d’Europe en titre arrivera à Londres avec le statut de favori. Lui qui est apparu en grande forme au meeting de Paris en juin dernier sera à la conquête de sa première médaille mondiale chez les seniors, et pourquoi pas un premier titre? 🙂

Kevin Mayer

Kevin Mayer au JO de Rio en 2016

Renaud LAVILLENIE, recordman du monde en saut à la perche (6m16), vice-champion olympique à Rio, sera à la conquête du seul titre qui lui manque: l’or mondial! Après une longue blessure hivernale, sera t-il capable de revenir à son plus haut niveau pour monter sur la première marche du podium? En tout cas, c’est tout ce qu’on lui souhaite!

Mahiedine MEHKISSI a connu l’argent Olympique sur 3000m steeple en 2012, dans ce même stade olympique. Il sera aligné pour ces championnats sur deux distances: 1500m et 3000m steeple et se rendra à Londres pour conquérir son premier titre mondial. Sa distance de prédilection restant le 3000m steeple, il aura à coeur de briller sur la course qu’il prépare depuis un moment.

Sans oublier tous les autres athlètes français dont Jimmy VICAUT, Mélina ROBERT-MICHON, Garfield DARIEN, Floria GUEI, Yoann KOWAL, Christophe LEMAITRECarolle ZAHI, Pierre-Ambroise BOSSE et tant d’autres champions capables de créer la sensation à Londres. Il faudra donc les surveiller de près et on espère qu’ils nous feront vivre, une nouvelle fois, de bien belles émotions!

Mo Farah, un nouveau doublé à domicile pour sa dernière? 

Il l’a annoncé récemment, 2017 sera très probablement sa dernière année sur piste. Londres sera son dernier grand championnat avant de faire ses adieux à Birmingham le 20 août prochain. Pour ses derniers  Championnats du Monde, à domicile, il s’alignera sur 5000m et 10 000m pour défendre ses titres. Quadruple champion Olympique en titre, il n’a jamais connu la défaite dans le stade olympique de Londres.

Mo Farah aux JO de Rio 2016

Cette légende de l’athlétisme et du sport britannique aura à coeur de briller devant son public. Sera t-il capable de réaliser un troisième doublé consécutif?

Vous l’aurez compris, vous n’avez plus de prétextes pour ne pas suivre ces Championnats du Monde qui risquent d’être, une nouvelle fois, très riches en émotions…